Du 14 janvier jusqu'à l'été, l'AGV d'Alstom effectuera une importante campagne d'essais d'homologation sur le réseau ferroviaire à grande vitesse italien, plus particulièrement sur Rome - Florence et Rome - Naples. L'opérateur NTV (Nouveau Train de Voyageurs) dans lequel le groupe SNCF a pris une part importante du capital, a en effet commandé 25 AGV pour lancer son nouveau service qui concurrencera l'offre des FS, l'entreprise ferroviaire publique italienne. C'est le premier marché remporté par la nouvelle génération de trains à grande vitesse d'Alstom, rompant avec l'architecture des TGV : finie la motorisation concentrée sur deux motrices d'extrémité, voici la motorisation répartie, un peu inspirée de l'ICE3 de Siemens et destinée à gagner en capacité sans recourir à une architecture à deux niveaux qui peut être problématique en termes de gabarit ou de perception du confort.