14 juillet 2012

Le NStCM au quart d'heure en 2015

Voila qui devrait interpeler plus d'un décideur français au regard de ce que mettent en oeuvre nos voisins suisses.

Le chemin de fer Nyon - Saint Cergue - Morez n'atteint plus la cité française de la lunette depuis 1958, mais reste attachée à son appellation originelle. La ligne faillit disparaître dans les années 1970 avant d'être confortée en 1982 par une quasi reconstruction et l'arrivée de voitures modernes au milieu des années 1980.

5981165170_fe788a3438_oLe matériel moderne du NStCM a symbolisé le renouveau de cette ligne au milieu des années 1980. Le succès croissant de la ligne lui vaut désormais de faire l'objet d'un nouveau projet de développement. © J.H. Manara

La ligne est empruntée par 1,25 million de voyageurs par an et le trafic a augmenté de 58% depuis 2004, année de la mise en service de la gare souterraine de Nyon, facilitant l'accès en évitant une section urbaine. La desserte à la demi-heure sera remplacée par une desserte au quart d'heure d'ici décembre 2015, après la réalisation d'un point de croisement à Arzier, l'automatisation des aiguillages, la modernisation du dépôt et la livraison de 4 automotrices Stadler, précédant une série de 6 rames prévues en 2018.

La section Nyon - Genolier sera donc desservie toutes les 15 minutes, tandis que la desserte haute restera à la demi-heure : son extension à Saint Cergue est envisagée vers 2020, tandis que la réflexion sur la reconstruction de la section La Cure - Les Rousses, desservant les pistes de ski jurassienne, refait une nouvelle fois surface.

Posté par ortferroviaire à 14:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :