07 février 2021

Walendeburg : la fin d'une exception

Unique chemin de fer secondaire établi à l'écartement insolite de 750 mm, la ligne de Liestal à Waldenburg sera fermée à compter du 6 avril prochain pour transformation. L'exploitation a déjà été reprise par le BLT, qui gère déjà les lignes suburbaines des tramways de Bâle (sauf celle de Pratteln, confiée au BVB), qui va mener la conversion à la voie métrique, couplée au renouvellement du matériel roulant avec l'introduction de tramways. En 2018, Stadler a été désigné lauréat d'un appel d'offres commun avec le futur tramway de la vallée de la Limmat à Zurich : la ligne de Waldenburg sera dotée de 10 rames Tramlink de 44 m, au gabarit 2,40 m. Elles disposeront de 72 places assises, 16 strapontins et d'une capacité totale de 263 places.

150217_BDe4-4-17oberdorf

Oberdorf - 15 février 2017 - Le chemin de fer se mue en tramway dans la traversée du bourg d'Oberdorf comme c'est le cas de nombreuses lignes secondaires en Suisse. La transformation du WB va débuter, mettant fin à la singularité de l'écartement de la voie. (cliché X)

Le BLT expérimentera sur cette ligne un système de pilotage automatique des tramways, d'abord avec conducteur, puis sans conducteur à compter de 2027 (un agent commercial sera présent pour gérer les modes dégradés) et, en principe, de façon totalement autonome à horizon 2032.

Posté par ortferroviaire à 10:35 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 mai 2016

Waldenburg : la voie la plus étroite de Suisse

La ligne de Liestal à Waldenburg pourrait être assez anodine car ses 13 km ne présentent pas de particularité remarquable : des rampes modérées pour un chemin de fer d'intérêt local, pas de grands ouvrages d'art, pas de site touristique remarquable... Reste la technique : c'est la seule ligne à écartement de 750 mm de Suisse, héritage de la recherche d'une construction à moindre coût.

100416_Be11+16waldenburg

Waldenburg - 10 avril 2016 - Deux rames au dépôt, que le train longe avant d'entrer en gare : des installations modestes à la taille de la ligne, mais adaptées à une exploitation cadencée au quart d'heure en pointe. © transportrail

Aujourd'hui aux franges du bassin urbain polarisé par Bâle, la ligne connaît un trafic périurbain somme toute modeste mais complété de flux de loisirs liés aux activités sportives au grand air. Avec 5000 voyageurs par jour, le Waldenburgerbahn (WB) a franchi un cap au début de 2016 : la ligne est désormais gérée par le BLT et la jonction du WB et des tramways de Bâle est à l'étude, avec à la clé un changement d'écartement.

Le nouveau dossier de transportrail, poursuivant notre série consacrée aux lignes régionales en Suisse, est en ligne et attend vos commentaires.

Posté par ortferroviaire à 19:46 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,