01 mars 2016

Thalys se lance dans le low cost

Pour parer aux velléités d'autres opérateurs d'affronter Thalys sur les prix des liaisons Paris - Bruxelles, la compagnie lance dès le 3 avril Izy, un service à prix réduits sur Paris - Bruxelles. Le tarif actuel est jugé - non sans raisons - prohibitif : 99 € pour un départ à J+1, 72 à 85 € à J+7, et au mieux 29 € en anticipant suffisamment pour bénéficier des billets No-Flex. Soit un coût de la minute passée dans le train de 0,34 à 1,15 €. En comparaison, Ouibus propose des trajets Paris - Bruxelles à 19 € pour 3h50 soit 0,08 € de la minute. Le train apparaît donc, une fois de plus, d'autant plus cher que la concurrence mène une politique hyperagressive (dont on peut douter qu'elle soit durable). En outre, Thalys se positionne sur une offre low cost pour ne pas laisser le champ libre à d'autres opérateurs cherchant à s'installer sur le marché, comme la DB ou Trenitalia...

Pour commencer, 2 allers-retours seront proposés du lundi au jeudi et le samedi, et un troisième circulera les vendredis et dimanches.

Pour y parvenir, Izy réduit ses coûts de production en empruntant la ligne classique de Paris jusqu'au raccordement d'Arras de la LN3, afin de limiter l'usage de la LGV, surtout sur la zone dont l'usage se fait au tarif maximal. Résultat, le temps de parcours oscillera autour de 2h30.

La gamme tarifaire propose 4 niveaux :

  • à partir de 10 € mais sans garantie de place assise (bah voyons...)
  • à partir de 15 € sur strapontins (mieux, mais il ne faut pas abuser...)
  • à partir de 19 € en confort standard (c'est à dire la seconde classe)
  • à partir de 29 € en confort standard XL (l'équivalent de la première classe)

Ce prix inclut deux bagages, dont une valise "cabine" et un sac à main. Au-delà, les bagages sont payants.

L'intérêt de la grande vitesse n'est pas vraiment avéré, puisqu'en remontant le temps, on (re-)découvre qu'on traçait en 1978 des TEE Paris - Bruxelles via Compiègne, Saint Quentin, Aulnoye et Quévy en 2h21 et généralement en 2h32, avec des rames de voitures TEE Inox tractées par les CC40100 de la SNCF et les 1800 de la SNCB.

Et à quel prix serait aujourd'hui proposé un train classique sur ligne classique de Paris à Bruxelles ?

300396_40110bruxelles-midi_van-gestel

Bruxelles Midi - 30 mars 1996 - Champ du cygne pour les CC40100 sur la liaison Paris - Bruxelles. L'offre Izy ne fera pas mieux que les rapides classiques qui ont précédé Thalys. Bref, mis à part le "plaisir" de circuler à 300 km/h entre Chevrier et Halle, le service low cost de Thalys revêt surtout un intérêt stratégique... © P. Van Gestel

Posté par ortferroviaire à 20:59 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,