28 novembre 2023

Genève : la gare souterraine en bonne voie

Même en Suisse, surtout en Romandie, il faut savoir faire preuve de prudence. Alors que les travaux de modernisation de la gare de Lausanne se prennent un peu les pieds dans le tapis, alors que dédoublement de la ligne Genève - Lausanne n'arrive pas à convaincre au point d'être sanctuarisé, la création de deux nouvelles voies souterraines en gare de Genève Cornavin semble en bonne voie puisque l'enquête publique pourrait avoir lieu en 2027. Sa mise en service n'est cependant pas envisagée avant 2038. Le coût est actuellement estimé à 1,9 milliards CHF.

Néanmoins, l'OFT en faisait un projet prioritaire dès 2013 et considérait sa réalisation nécessaire à horizon 2025. L'augmentation du trafic dans les 15 prochaines années devra donc se faire avec des installations genevoises quasiment constantes ce qui risque de fragiliser encore un peu plus l'exploitation de l'axe Genève - Lausanne.

carte-geneve-cornavin-souterraine

geneve-cornavin-souterraine-vue-generale

geneve-cornavin-souterraine-zoom

documents CFF

Le projet a également évolué puisqu'il est également prévu d'améliorer le débit au sud de la gare Cornavin entre les trains venant de l'aéroport et ceux venant de France. Cependant, il faudra donc être assez patient et ne pas forcément trop attendre de ce projet, car l'axe Genève - Lausanne risque d'être dans les années à venir encore assez souvent à la une des médias suisses.

Posté par Redaction TRUP à 17:15 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 novembre 2015

Suisse : Léman 2030 en travaux

Les premiers travaux d'aménagement de la liaison Genève - Lausanne ont débuté le 6 octobre dernier. Pour commencer Léman 2030, les CFF ont lancé les travaux de reprise du plan de voies à Mies et Chambésy dans le but d'assurer dès fin 2017 une cadence au quart d'heure des trains périurbains entre Genève et Coppet. Dans un premier temps, ce doublement de l'offre ne concernera que la pointe et dès décembre 2018, il sera étendu aux heures creuses. Il est prévu d'ajouter une quatrième voie dans ces gares, de sorte à ce que les trains omnibus, qui circulent aujourd'hui dans les deux sens sur une voie unique, puissent se croiser plus fréquemment. Il est aussi prévu de revoir les passages sous les voies pour adapter leur capacité à l'augmentation du trafic.

A Renens, les travaux ont également débuté pour redessiner la gare dont les voies seront ripées vers le nord de sorte à rendre possible la réception de trains de 400 m de long, et d'adapter la gare à l'évolution du trafic par la densification de l'offre tant vers Genève que vers Lausanne toute proche. Les travaux en gare de Lausanne, d'une ampleur exceptionnelle, débuteront l'année prochaine et aboutiront en 2019 à une gare transformée à la hauteur des enjeux de desserte.

Ces travaux se déroulent sans interrompre la circulation des trains sur un axe où le trafic moyen atteint 600 trains par jour.

Notre dossier sur Léman 2030.

Posté par ortferroviaire à 14:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 février 2014

L'Arc lémanique : doubler la capacité d'ici 2030

Suite de la série de transportrail consacrée aux enjeux de la votation du 9 février sur le financement de l'infrastructure ferroviaire, avec l'Arc lémanique entre Genève et Lausanne, constituant l'une des opérations phare du projet Rail 2030. Il s'agit rien de moins que de créer une gare souterraine à Genève, d'augmenter la capacité de l'infrastructure riveraine du lac Léman et de transformer la gare de Lausanne pour améliorer les conditions d'accueil des trains et des voyageurs pour répondre à l'objectif de doublement du trafic voyageurs.

A vos commentaires !

Posté par ortferroviaire à 19:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,