13 janvier 2018

Pays Bas : les Flirt livrés, arrivée des Civity

A peine terminée la livraison des 58 automotrices Flirt commandées par les NS auprès de Stadler dans une certaine urgence que débute la livraison des premières rames Civity produites par CAF. Il s'agit d'une commande conséquente puisque 168 rames ont été commandées, dont 118 en version tricaisse et 50 en version quadricaisse. Ces rames viennent progressivement remplacer les "nez de chiens" MAT64 acquis en commun par la SNCB et les NS.

On rappellera les conditions assez étonnantes de gestion de ces deux marchés. Dans un premier temps, en octobre 2014, les NS avaient contracté le marché avec CAF. L'exploitant hollandais a cependant dû faire faire à une pénurie de matériel roulant en raison d'une hausse rapide du trafic. Conséquence, un nouveau marché, dans l'urgence, lancé 2 mois plus tard, en recherchant un constructeur capable de livrer les rames plus tôt que CAF. Dans l'absolu, il aurait probablement été possible de puiser dans le marché CAF et on peut se demander si les NS n'ont pas cherché à challenger (pour ne pas dire faire un petit dans le dos...) à CAF avec Stadler qui s'est engagé à livrer 60 rames en moins de 3 ans, à condition de retenir une version de base disponible au catalogue. Les livraisons des rames Stadler ont effectivement débuté en mars 2016.

010416_2201maastricht_eschreurs

Près de Maastricht - 1er avril 2016 - Version tricaisse pour ce Flirt3 série 2200. Une architecture assez comparable aux Sprinter fournis au début des années 2000 par Siemens et Bombardier. © E. Schreurs

040416_2501ede-wageningen_hzwoferink

Près de Ede-Wageningen - 4 avril 2016 - Version quadricaisse, mais toujours avec 2 portes par face pour ce Flirt3 série 2500. © H. Zwoferink

310317_2701anneau-velim_vfisar

Sur l'anneau de Velim - 31 mars 2017 - Place maintenant aux automotrices Civity, série 2700, conservant le diagramme désormais standardisé à 2 portes par face sur l'ensemble des automotrices livrées par Stadler et CAF. © V. Fisar

On attend maintenant qu'Alstom livre le premier Coradia destiné aux relations Intercity : 79 rames dont 49 de 5 voitures et 30 de 8 voitures ont été commandées à l'été 2016. Ces rames, aptes à 200 km/h sous 1500 V et 25000 V, seront mises en service à partir de 2021 entre Amsterdam et Breda et La Haye - Eindhoven.

Posté par ortferroviaire à 13:33 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

30 octobre 2014

CAF perce aux Pays Bas

Le constructeur espagnol CAF remporte le marché des chemins de fer hollandais destiné à construire 120 rames NewSprinter, faisant suite aux productions du groupement Siemens-Bombardier. Ces rames seront prédisposées pour l'équipement ERTMS. Le montant de ce marché atteint 510 M€ soit 4,25 M€ par rame. CAF place pour la première fois aux Pays Bas un matériel issu de sa gamme Civity, automotrice articulée modulable de 2 à 6 voitures, et remporte le marché face à Alstom.

260512_SPRINTERmoerwijk4

Moerwijk - 26 mai 2012 - Les automotrices Sprinter actuellement en service aux NS, ici entre La Haye et Rotterdam, ont été fournies par un consortium Siemens - Bombardier. CAF assurera la production de la nouvelle génération sur sa base Civity. © transportrail

La négociation entre CAF et les NS pour la signature du marché devrait aboutir en décembre prochain. Cette victoire du constructeur espagnol sur un marché conséquent montre que l'industrie ferroviaire évolue. Le constructeur peut ainsi disposer d'une nouvelle référence hors de son territoire. Après le métro de Bruxelles, les rames Intercity en Turquie et les tramways de Besançon, le marché régional hollandais permet à CAF de placer un nouveau pion. Le haut débit ferroviaire et la très grande vitesse semblent être la prochaine étape.

Posté par ortferroviaire à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,