04 octobre 2020

Réflexions sur le Périgord touristique... et ferroviaire

L'horaire 2021 devrait apporter des évolutions assez nettes sur la desserte ferroviaire régionale dans cette belle région, entre les vallées de la Dordogne, de l'Isle et de la Vézère. Il y a effectivement matière à améliorer l'organisation des services sur les lignes Bordeaux - Sarlat, Bordeaux - Périgueux - Limoges / Brive et Pérgieux - Agen, afin de renforcer l'attractivité des dessertes. Sur ce territoire, la dimension touristique est toute particulière : c'est à en donner le vertige ! Peu de Régions peuvent s'enorgueuillir de proposer un panorama de 20 000 ans d'histoire en quelques dizaines de kilomètres. De Lascaux aux forteresses de Beynac et Castelnaud, des vestiges gaulois de Vésone à la cité Renaissance de Sarlat, on comprend le succès des émissions télévisées sur le patrimoine périgourdin (rassurez-vous, on arrête ici le côté Stéphane Bern...).

270720_82500saint-cyprien2

Saint Cyprien - 27 juillet 2020 - Lumière matinale sur ce B82500 ex-Poitou-Charentes franchissant la Dordogne avec ce TER Bordeaux - Sarlat. Une des lignes de prédilection de notre dossier pour son haut potentiel touristique. © transportrail

Cette richesse touristique est une dimension encore peu prise en compte dans l'organisation de la desserte ferroviaire, très axée sur les flux domicile - travail / études. Si cette clientèle représente aujourd'hui la majorité des voyageurs dans les trains, il ne faut pas oublier qu'il s'agit de motifs de déplacements aujourd'hui minoritaires. En revanche, le succès du tourisme vert - encore un peu plus cette année pour les raisons que l'on sait - devrait inciter à mieux desservir en journée et le week-end ces territoires, et à développer l'intermodalité avec le réseau d'autocars, mais aussi avec les randonnées cyclistes, pour profiter de l'une des plus belles régions de France : la clientèle occasionnelle dans les trains génère une recette supérieure à celle des abonnés, ne l'oublions pas... et cela ne peut pas faire de mal, surtout sur les lignes de desserte fine du territoire, une fois de plus à l'honneur dans transportrail.

Voici donc un nouveau volet de notre série consacrée aux liens entre le train et le tourisme.


19 août 2011

Plan Rail Aquitaine : travaux sur Bergerac - Sarlat

Un important chantier démarre entre Bergerac et Sarlat, sur 75 km. La ligne a été frappée dès 2004 de ralentissements pour carences sur l'infrastructure, avec des limitations à 50 km/h pour 90, voire à 10 km/h sur certains ouvrages d'art.

L'investissement atteint 44 M€ financés aux trois tiers par l'Etat, la Région et RFF, et 11 M€ pour la section de double voie entre Le Buisson et Siorac là aussi pour lever les limitations de vitesses, à 70 pour 100 km/h. Enfin, 15 M€ sont consacrés à la modernisation de la signalisation sur les lignes de l'étoile du Buisson : pour les amateurs, cela signifiera la fin des signaux mécaniques et de leurs vieilles tôles si prisées de photographes.

Particularité de l'opération, la ligne est complètement fermée ce qui permet de recourir à une nouvelle méthode pour le pilotage et l'éxécution du chantier : RFF a délégué sa maîtrise d'ouvrage à Systra, qui a retenu Setec pour la maîtrise d'oeuvre, la SNCF étant là pour le volet sécurité des installations. Le projet sera aussi étudié à la lumière de l'efficacité de ce montage.

Posté par ortferroviaire à 16:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 janvier 2011

Aquitaine : d'une régénération à l'autre

Après six mois de travaux, la ligne Pau - Oloron Sainte-Marie a retrouvé ses TER : six mois pendant lesquels la voie a été refaite à neuf, permettant de mécaniser la maintenance et de retrouver les performances d'origine. En revanche, la ligne est toujours privée de caténaires depuis la dépose des équipements Midi obsolètes : la priorité a été donnée à la voie pour assurer la pérennité de la ligne. En attendant, ce sont des autorails X73500 qui assure le service, en remplacement des Z2.

C'est au tour de la ligne Bergerac - Sarlat d'entrer en travaux, toujours dans le but de restaurer les installations du réseau complémentaire : la section comprise entre Siorac et Sarlat sera en travaux jusqu'à l'été, et, à compter du mois de septembre, c'est entre Bergerac et Le Buisson que se concentreront les travaux. La ligne de la vallée de la Dordogne sera donc en grande partie régénérée en février 2012, ce qui devrait permettre de tirer un meilleur parti des matériels modernes financés par la Région Aquitaine.

Posté par ortferroviaire à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,