30 mars 2018

Appenzell : nouveaux matériels

L’Appenzellerbahn a reçu le 27 mars dernier la première des 5 automotrices ABe 4/12 commandées auprès de Stadler en 2016 pour moderniser le parc de la relation Gossau – Appenzell – Wasserauen. Longues de 58,8 m, larges de 2,65 m et hautes de 3,99 m, elles sont composées de 3 voitures, offrant 153 places assises dont 15 en première classe et 209 places debout. A plancher bas sur la moitié de leur longueur, elles sont aptes à 80 km/h.

Stadler a également livré quatre jours plus tôt le premier des 11 tramways Tango commandés en 2014. Longues de 50 m, composées de 6 caisses articulées sur 4 bogies, ces rames larges de 2,40 m proposent 145 places assises dont 12 en première classe et 240 debout. Elles dont destinées à la  liaison Trogen – Saint Gall – Appenzell, assurant la jonction entre le Trogenerbahn et l’Appenzellerbahn qui étaient jusqu’à présent séparés à Saint Gall. Le tunnel de 705 m à l’arrivée à Saint Gall sur la ligne d’Appenzell sera mis en service, mettant fin à l’exploitation du lacet en forte pente imposant l’usage de la crémaillère. L’intégralité du parcours sera ainsi assurée en adhérence avec une cadence au quart d'heure de Trogen à Teufen via Saint Gall.

A noter que la ligne de Trogen est aujourd’hui alimentée en 600 V continu en urbain et en 1000V hors de Saint Gall tandis que la ligne d’Appenzell en 1500 V continu, nécessitant donc des Tango bitensions.

C’est l’occasion de relire notre dossier sur le chemin de fer appenzellois (en attendant des illustrations de ces nouvelles rames...)

Posté par ortferroviaire à 15:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 août 2016

Les trains de l'Appenzell

Suite de notre série de reportages sur les lignes secondaires de Suisse : nous partons cette fois-ci dans le nord-est du pays, plus précisément dans le seul canton non desservi par le réseau fédéral. L'Appenzell - Rhodes Intérieures est une région reculée, rurale, à l'économie pastorale, où les deux tiers de la population sont regroupés dans la seule ville d'Appenzell.

120416_Bt143schwende2

Schwende - 12 avril 2016 - Le train, les alpages, la montagne : un résumé de l'Appenzell, avec ici une composition de 3 voitures dont une Beh 4/4 montant en direction de Wasserauen, terminus du réseau au pied du Säntis. © E. Fouvreaux

Au coeur d'une étoile comprenant trois lignes cadencées à la demi-heure (ruralité ne veut pas dire enclavement ni sous-développement ferroviaire), Appenzell, commune touristique un tantinet kitsch mais aussi prisée des amateurs de randonnées et de ski (proximité du mont Säntis aidant), procure aussi aux amateurs ferroviaires l'occasion de découvrir ce réseau essentiel à l'économie du territoire, et objet de projets de développement, notamment pour la desserte périurbaine de Saint Gall. L'AB n'est certes pas le plus spectaculaire des réseaux secondaires suisses, mais il est attachant par son authencité.

Le nouveau dossier de transportrail consacré à l'Appenzellerbahn attend vos commentaires !

Posté par ortferroviaire à 11:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :