Les rames Sud-Est avaient déjà ouvert la voie, de façon modeste, avec les 9 éléments tricourants pour le service vers la Suisse. C'est véritablement avec la LGV Nord que fut amorcé le tournant européen du TGV, coïncidant d'ailleurs avec les premiers succès à l'exportation en Espagne et en Corée du Sud.

Des versions tricourant pour la Belgique et l'Italie

La base du TGV Réseau a été plusieurs fois utilisée pour des versions transfrontalières. Les rames Atlantique n'ont jamais été plus loin que la gare d'Irun, pénétrant donc du bout des bogies en Espagne, alors que les rames Sud-Est comportaient d'emblée une version tricourant pour les liaisons Paris - Lausanne.

Dans un premier temps, les 30 rames Réseau aptes au 3000 V ont été mises à profit pour développer les liaisons province-province amorcées à Bruxelles Midi, en direction de l'arc Méditerranéen puis de Bordeaux. Aptitude au 3000 V également pour les rames du trafic France - Italie entre Paris et Milan via Chambéry et Turin. Les deux fonctionnalités nécessitent des sous-parcs distincts pour intégrer les équipements spécifiques à la circulation en Belgique et en Italie. Ces rames série 4500 ont été livrées avec la livrée TGV classique gris métallisé et bleu.

240611_TGV-R4505milano-centrale

Milan Centrale - 24 juin 2011 - La rame 4525 stationne sous l'imposante verrière de la gare centrale de Milan. Les TGV partent depuis de la gare de la Porta Garibaldi. La présence de ces rames en Italie semble compromise puisque n'étant pas équipées de tous les équipements requis pour circuler sur le réseau italien. Qui plus est, non équipées ERTMS, l'accès à la ligne à grande vitesse entre Turin et Milan leur est aussi interdit. © transportrail

Thalys : le TEE à grande vitesse

La création de Thalys pour le service international entre la France, la Belgique, les Pays-Bas et l'Allemagne nécessitait des rames quadricourants (1500 V, 3000 V, 15 kV et 25 kV) compatibles avec 7 systèmes de signalisation. Les 4 opérateurs (SNCF, SNCB, NS et DB) ont commandé 17 rames dites PBKA (Paris, Bruxelles, Köln, Amsterdam) composées d'un segment de 8 remorques type Réseau et de 2 motrices redessinées, développées pour le nouveau TGV Duplex, conservant la chaîne de traction de type Réseau, donc avec des moteurs synchrones autopilotés. Complexes et donc onéreuses, ces rames devaient initialement les seules à assurer le service Thalys. Pour limiter le coût du parc, 10 rames tricourants (1500 V, 3000 V, 25 kV) dites PBA (Paris, Bruxelles, Amsterdam) ont été commandées pour les liaisons n'allant pas en Allemagne.

010608_THALYSpno2

Paris Nord - 1er juin 2008 - Photo de famille avec les deux types de rames affectées au service Thalys dans leur première livrée : à gauche une rame PBKA avec motrice type Duplex et à droite une rame PBA sur base Réseau tricourant. © transportrail

240916_4342+4303moordrecht_ckoelewijn

Moordrecht - 24 septembre 2016 - Trafic Thalys dévié par Gouda sur les liaisons Paris - Amsterdam, mais cela n'a pas l'air étonner les bovidés voyant passer ces deux rames PBKA arborant la deuxième livrée Thalys. © C. Koelewijn

060518_4539zwaluwe_rdammers

Zwaluwe - 6 mai 2018 - La rame PBA 4539 sur une relation Paris - Amsterdam approche de la gare de l'aéroport de Schipol. Elle arbore la troisième livrée Thalys reconnaissable aux bandes rouges sur les portes et la partie basse de la caisse. © R. Dammers

Thalys s’est ensuite séparé d’une rame remise au type « trafic intérieur » (4531 devenue 4551), tandis qu’une rame du service intérieur a été transformée en la rame de mesures Iris320 (4530). En revanche, 2 rames Réseau tricourant ont été affectées au service low-cost entre Paris et Bruxelles, dont la rame 4551, initialement accompagnée par la 4521, mais depuis l'été 2017, l'offre Izy est assurée par la seule rame 4551.

090916_4551ruisbroek_sdehaeck

Ruisbroeck - 9 septembre 2016 - Thalys a également lancé sa propre marque low-cost avec Izy : ces trains utilisent la ligne à grande vitesse à partir d'Arras pour diminuer les coûts de péage, mais le temps de parcours de l'ordre de 2h20 à 2h30 n'est guère meilleur que celui que pourrait atteindre un train classique par Saint Quentin. ©  S. De Haeck

Indéniablement, Thalys a fait renaitre l'esprit du Trans Europ Express de 1957 : avec Eurostar, il est assurément le plus européen des TGV et constitue une référence en matière de qualité de service et prestations à bord. L'image véhiculée par la livrée reprenant un rouge tirant au bordeaux inspiré des premiers TEE contribue fortement à la notoriété du service, connaissant un grand succès. Néanmoins, il n'est toujours pas envisagé d'introduire des rames Duplex sur Thalys.

interieur-thalys-seconde

Ambiance de seconde classe dans la dernière version d'aménagement Thalys avant le programme de rénovation mi-vie qui sera lancé en 2019. En première classe à trois places de front, les voyageurs disposent également d'un service de restauration : petit-déjeuner, déjeuner, diner selon l'horaire, en-cas et boissons à mi-parcours. (cliché X)

POS : un croisement technique et un jeu de mutations

L'ouverture de la LGV Est en 2007 nécessita la construction de rames tricourant pour les dessertes entre la France, l'Allemagne et la Suisse. Ces rames furent dotées d'une motorisation asynchrone plus performante en particulier sous 15 kV. Baptisées POS (Paris - Ostfrankreich - Süddeutschland), elles résultent d'un assemblage inédit. La SNCF commanda initialement 19 rames Duplex entières, dotées de motrices adaptées à la circulation en Allemagne et en Suisse mais à leur réception, elle sépara motrices et remorques de ces rames neuves et de 19 rames Réseau pour former :

  • 19 rames avec remorques Réseau et motrices tricourant neuves : ce sont les rames POS (série 4400)
  • 19 rames avec remorques Duplex neuves et motrices Réseau libérées : ce sont les rames Réseau-Duplex (série 600) dont 3 utilisent des motrices tricourant (613, 614 et 615, avec motrices des rames 4507, 4508 et 4509)

250108_4413strasbourg4

Strasbourg - 25 janvier 2008 - La rame POS4413, composée de motrices neuves et de tronçons Réseau rénovés : une formule transitoire sur la LGV Est en attendant l'arrivée des Euroduplex. Depuis, ces rames ont été concentrées sur les liaisons avec la Suisse sous le label Lyria. © transportrail

Ces rames marquèrent également un tournant avec l'adoption de moteurs asynchrones, assimilant donc les motrices au type Dayse des TGV Duplex de deuxième génération.

Elles ont assuré les liaisons depuis Paris Est vers l'Allemagne (Francfort, Stuttgart, Munich) et la Suisse (Bâle, Zurich) jusqu'en 2012 : l'ouverture de la LGV Rhin-Rhône et la livraison de TGV Duplex 2N2 quadricourant (ou Euroduplex) permit de libérer les rames POS, cédées à la nouvelle filiale franco-suisse Lyria avec des relations radiales au départ de Paris-Lyon et les liaisons de Genève vers l'arc méditerranéen.

220908_POS4414zurich1

Zurich Hauptbahnhof - 22 septembre 2008 - La rame POS4414 voisine dans une gare en travaux pour le nouveau tunnel du RER une Re 4/4 II arborant encore la livrée verte. Contraste des générations. © transportrail

230717_4409fain-les-montbard1

Fain les Montbard - 23 juillet 2017 - Traversée de la Bourgogne pour ces deux rames Lyria, entre la LGV Sud-Est, quitée à Aisy, et la LGV Rhin-Rhône débutant à Villars les Pots. La livrée spécifique Lyria ne concerne que l'extérieur, l'aménagement Christian Lacroix demeurant de mise à l'intérieur... pour l'instant. © E. Fouvreaux

TGV-Thalys-POS V2

Vers Sommaire / TGV Sud-Est / TGV Atlantique et Réseau / TGV Duplex  / Eurostar