Dans l'histoire de l'augmentation de la vitesse des trains, l'Italie tient un rôle particulier, qui lui pemet même de devancer le Japon. Les carences de la constitution du réseau ferroviaire italien, mal tracé et donc peu performant, avaient été mises en exergue dès le début du 20ème siècle amenant à engager dès 1907 des études visant à augmenter la vitesse des trains, permise par les progrès de la traction à vapeur et les premières études sur la traction électrique à grande échelle. Cependant, il fallut attendre 1927 pour que ces travaux aboutissent à la première section de ligne italienne conçue pour pratiquer des vitesses plus élevées... mais en traction à vapeur. Tracée pour autoriser des trains à 160 km/h, la ligne fut électrifiée en 1935, mais on retiendra donc la date du 28 octobre 1927 comme étant celle de la première infrastructure dans le monde spécialement conçue pour la pratique des meilleures vitesses ferroviaires accessibles.

transportrail vous propose deux dossiers sur la grande vitesse italienne :

Chapitre 1 : 1927-2017, 90 ans de Direttissima entre Rome et Naples

Chapitre 2 : la concurrence à grande vitesse