16 septembre 2011

Le tarif des péages en débat

RFF a présenté ses orientations sur la tarification des péages en 2013. L'année 2012 verra les redevances d'utilisation du réseau augmenter de 1,5% en 2012 pour les TGV et de 2,5% pour les TER. Pour 2013 donc, la hausse serait de 7,4% pour les TGV et de 5% pour les TER, ces derniers pouvant en revanche bénéficier d'une baisse de 5% de la redevance de réservation pour les sillons cadencés. En moyenne, la hausse sur 2013 atteindrait 4,5%. RFF indique que cette hausse reste inférieure à celle des coûts d'entretien du réseau ferroviaire, évalués à 5,8%.

Sans surprise, la SNCF considère que cette hausse pénalise les résultats de son activité TGV, en proie ces derniers temps à quelques turbulences économiques, la marge dégagée par l'activité se réduisant d'année en année. Pour certains observateurs, c'est le signe que le modèle économique du TGV atteint ses limites, pas seulement du point de vue de son attractivité commerciale, mais aussi par la réalité des coûts de maintenance des lignes à grande vitesse. D'autres remarqueront que la hausse des péages est en partie liée à la hausse des coûts de maintenance demandés par la SNCF, gestionnaire d'infrastructures délégué. Mais le problème de fond est aussi une question de volume : le réseau ferroviaire reste globalement peu utilisé (bien moins qu'en Allemagne, en Suisse ou au Royaume-Uni), notamment en raison d'un trafic fret désespérément faible.

C'est l'abritre du rail, l'Autorité de Régulation des Activités Ferroviaires, qui se prononcera in fine sur le niveau de la hausse des péages.

Posté par ortferroviaire à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 septembre 2011

Inauguration de la LGV Rhin-Rhône

Hier 8 septembre, les 140 km de la ligne à grande vitesse Rhin-Rhône ont été inaugurés. Cette section sera mise en service commercial le 11 décembre prochain et permettra d'accélérer plusieurs relations : une demi-heure entre Paris, Mulhouse et Zurich, 1h40 entre Belfort et Paris et une 1h05 entre Strasbourg et Lyon.

LGV RRTracé de la première phase de la LGV Rhin-Rhône inaugurée le 8 septembre 2011 (cartographie RFF)

Les dessertes évoluent relativement peu dans leur volume, du fait de l'emprunt de la LN1 et de l'arrivée à la gare de Lyon déjà passablement sollicitées. Sur la liaison Strasbourg - Lyon, les six allers-retours sont maintenus, mais seuls cinq passeront sur la LGV car un aller-retour a été conservé par la ligne ique via Lons le Saunier : la desserte qui en résulte n'est pas très lisible puisque sur les cinq trains restants, deux desservent Dijon et Mâcon tandis que les trois autres desservent Châlon mais ni Dijon ni Mâcon.

Deux gares nouvelles sont créées à Besançon et dans l'agglomération de Belfort-Montbéliard. Elle seront à terme en correspondance avec le réseau ique par la remise en service d'une section de la ligne Besançon - Devecey et de la ligne Belfort - Delle. On note aussi un tunnel de 2000 m et treize viaducs.

Le coût de cette ligne atteint 2,3 MM€, soit 16,4 M€ / km, dont 751 M€, 642 M€ de RFF, 200 M€ de l'Union Européenne, 66 M€ de la Suisse, 316 M€ de la Région Franche-Comté, 206 M€ de l'Alsace et 131 M€ de la Bourgogne, les parts régionales intégrant les participations des départements et des agglomérations.

Au-delà, les élus alsaciens souhaitent voir aboutir la réalisation des 50 km compris entre Belfort et Mulhouse pour gagner une demi-heure supplémentaire sur la ligne Strasbourg - Lyon avec l'emprunt du shunt de Mulhouse (ce qui intéresse surtout les bas-rhinois !). Les 15 km à l'ouest, côté Dijon, sont moins certains compte tenu d'un gain de temps nettement moins significatif.

Cela dit, la LGV Rhin-Rhône, si emblématique soit-elle du fait qu'elle n'est pas uniquement tournée vers Paris, va débuter avec un trafic modeste : 12 millions de voyageurs y sont attendus et le développement des dessertes sera fonction de sa croissance et des capacités d'accueil dans les grandes gares, notamment Paris-Lyon pour les radiales et Lyon Part-Dieu pour la transversale. Quant à la branche sud, on ne peut plus exclure des schémas alternatifs misant sur une amélioration des performances du réseau existant.

Cette septième ligne à grande vitesse a été ainsi inaugurée à quelques jours des 30 ans de la mise en service du TGV : c'était le 22 septembre 1981.

Sur le plan politique, le chef de l'Etat a profité de son discours pour afficher un soutien à l'industrie ferroviaire et au développement du réseau à grande vitesse : une petite publicité pour un schéma national des infrastructures de transport qui, avec plus de 4000 km de LGV pose immanquablement la question de la capacité de l'Etat et des collectivités à financer plus de 100 milliards d'euros de projets...

Posté par ortferroviaire à 15:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 août 2011

Renforcement de la desserte Nantes - Clisson

Depuis lundi 29 août, les trams-trains Dualis assurent 6 allers-retours Nantes - Clisson et 12 allers-retours Nantes - Vertou. Pour l'ensemble des acteurs et décideurs du paysage ferroviaire français, c'est une étape, et elle fut difficile à atteindre : la gestation du tram-train à la française n'a pas été simple, et son emploi sur une ligne ouverte à tous trafics a permis de relever tout le sens de la notion de ligne dédiée. Reste maintenant à évaluer le comportement de ce matériel léger dans la durée sur une ligne où il va circuler en permanence à 100 km/h, comment les voyageurs vont s'approprier ces rames de 250 places dont 90 assises.

On attend évidemment la mise en service, retardée à la fin de l'année, sur l'Ouest Lyonnais pour avoir un deuxième éclairage, sur une ligne dédiée (ou presque !) cette fois-ci.

Posté par ortferroviaire à 15:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 août 2011

Assises et Etats Généraux pour le rail français

Par ordre chronologique, l'Etat lancera mi-septembre les Assises du transport ferroviaire qui se dérouleront jusqu'en février 2012. Le 28 septembre, les Régions lanceront pour leur part les Etats Généraux. "Assises", "Etats Généraux", mais quelle révolution est en train de se préparer sur nos rails ?

Le programme des Assises serait axé sur trois thèmes : quelle gouvernance pour le système ferroviaire français ? quelle compétitivité ? quel horizon pour le fret ? Du côté des Etats Généraux, les attentes des voyageurs seraient au centre des débats de même que celle des moyens mobilisables pour le transport régional. Dans les deux cas, au moins en filigrane, on devrait souvent parler du rapport Grignon sur l'expérimentation de la délégation de service public sur les lignes régionales, mais pas forcément en des termes convergeants. La question du fret sera probablement centrale car elle constitue aujourd'hui le maillon le plus faible du système ferroviaire français, en particulier dans son financement, au travers des péages. Il devrait aussi être question de la capacité à financer un Schéma National des Infrastructures et des Transports, et en particulier du débat entre la construction de LGV et la modernisation du réseau existant.

A voir ce qu'il sortira de ces débats... à suivre !

Posté par ortferroviaire à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 août 2011

Suisse : le tunnel du Saint Gothard aura un an d'avance

Après le succès du percement du Lotschesberg, l'Office Fédéral des Transports informe que les 57 km du tunnel du Gothard seront mis en service avec une année d'avance. Le tube est a été terminé en 2010, après 17 ans de travaux, tandis que le tube ouest a été percé en mars 2011. C'est donc fin 2016 que le tunnel sera mis en service, avec une capacité de 7 trains par heure et par sens, mais qui pourra être pleinement utilisé quand les voies d'accès auront été aménagées pour augmenter leur capacité. La décision finale sur le service mis en oeuvre lors de l'ouverture sera connue fin 2014.

On pourrait peut être demander l'appui de la Suisse pour le Lyon - Turin ?

Posté par ortferroviaire à 16:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 août 2011

Paris - Châteaudun - Tours : modernisation phase 2

Les chantiers de modernisation du réseau ferroviaire continuent de se déployer.

Sur la ligne Paris – Châteaudun – Tours, la deuxième phase des travaux prévus pour restaurer les performances perdues depuis 2004, lorsque la dégradation de l'état des voies a entraîné l'application de ralentissement à 100 km/h au nord de Châteaudun (au lieu de 140) et à 60 au lieu de 100 sur plusieurs sections entre Châteaudun et Tours. Depuis la mi-juillet et jusque fin octobre, les travaux se concentrent entre Dourdan et Auneau, puis entre Bonneval et Châteaudun. Au cours de l'automne à venir, c'est la section Château-Renault – La Membrolle qui sera en travaux. Enfin, en 2012 et 2013, la section Châteaudun – Château-Renault sera rénovée. Le coût total de l'opération atteint 58,5 M€, dont 47 M€ au titre du CPER et 11,5 M€ d'apport de RFF.

Posté par ortferroviaire à 16:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Plan Rail Limousin : modernisation de Limoges - Ussel

Limoges – Ussel bénéficie des moyens engagés au titre du Plan Rail Limousin : 46 km de voie seront modernisés entre Saint-Léonard de Noblat et Pérols sur Vézère, pour un investissement de 24 M€ au titre de ce plan (financé à parité par l'Etat, la Région et RFF) tandis que RFF investira 6,8 M€ au titre des ouvrages d'art. La vitesse nominale de la ligne, oscillant entre 80 et 90 km/h, pourra être restaurée, levant ainsi les ralentissements appliqués du fait de la dégradation des installations. Les travaux se déroulent jusqu'en décembre.

Posté par ortferroviaire à 16:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Plan Rail Aquitaine : travaux sur Bergerac - Sarlat

Un important chantier démarre entre Bergerac et Sarlat, sur 75 km. La ligne a été frappée dès 2004 de ralentissements pour carences sur l'infrastructure, avec des limitations à 50 km/h pour 90, voire à 10 km/h sur certains ouvrages d'art.

L'investissement atteint 44 M€ financés aux trois tiers par l'Etat, la Région et RFF, et 11 M€ pour la section de double voie entre Le Buisson et Siorac là aussi pour lever les limitations de vitesses, à 70 pour 100 km/h. Enfin, 15 M€ sont consacrés à la modernisation de la signalisation sur les lignes de l'étoile du Buisson : pour les amateurs, cela signifiera la fin des signaux mécaniques et de leurs vieilles tôles si prisées de photographes.

Particularité de l'opération, la ligne est complètement fermée ce qui permet de recourir à une nouvelle méthode pour le pilotage et l'éxécution du chantier : RFF a délégué sa maîtrise d'ouvrage à Systra, qui a retenu Setec pour la maîtrise d'oeuvre, la SNCF étant là pour le volet sécurité des installations. Le projet sera aussi étudié à la lumière de l'efficacité de ce montage.

Posté par ortferroviaire à 16:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Contournement fret de Lille : modernisation de Busigny - Somain

Afin d'augmenter la capacité et favoriser l'usage de cet itinéraire dans l'objectif de contourner l'agglomération lilloise, la ligne Busigny – Cambrai – Somain va bénéficier de l'automatisation de la signalisation. L'opération représente un investissement de 82 M€, financé à 83% par RFF et 15% par la Région.

Posté par ortferroviaire à 16:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Rhône-Alpes : travaux d'été

En Rhône-Alpes, la période estivale a été mise à profit pour mettre au gabarit B+ le tunnel des Roches de Condrieu sur l'axe Lyon - Marseille. Les TER et le fret ont été déviés par la rive droite du Rhône (bien utile pour le coup) ce qui n'a pas attiré que des satisfactions parmi les riverains de cette ligne habituellement quasiment désertique. C'est une conséquence de plus de la raréfaction des circulations ferroviaires menée des années 1950 aux années 1980  : le riverain n'apprécie pas qu'on revalorise certaines lignes qui les ont longtemps habitués à une certaine tranquillité !

La ligne Montmélian - Gières a été rénovée cet été et reprendra du service le 4 septembre après deux mois d'interruption du trafic. La plateforme est abaissée sous de nombreux ouvrages d'art pour préparer une nouvelle phase de travaux qui verra l'installation des caténaires sur le sillon alpin, afin de proposer des liaisons TGV depuis les Alpes vers la Méditerranée

Posté par ortferroviaire à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,