Enfin ! Après 4 ans de retard et 4 MM£ de surcoût (18,8 MM£ au total), la liaison ferroviaire souterraine est-ouest sera mise en service le 24 mai prochain. Le projet Crossrail devenu Elizabeth Line a alimenté durant une décennie la chronique londonienne, essentiellement à la page des mauvaises nouvelles. Mais cette fois-ci, les derniers préparatifs sont en cours avant l'inauguration, juste à temps pour les 70 ans de règne de la reine.

Cependant, la mise en service sera progressive et l'objectif des 22 trains par heure et par sens ne devrait être atteint qu'au cours de l'automne après l'achèvement des derniers travaux d'infrastructure pour intégrer les dessertes de Reading, Heathrow et de Shenfield. Dans un premier temps, la station de Bond Street ne sera pas desservie puisqu'elle n'est pas achevée.

Il faut maintenant espérer que prospère le projet de nouvel axe nord-sud... et que le déroulement de celui-ci soit un peu moins chaotique, encore que les turpitudes autour de HS2 incitent à la plus grande prudence face aux excès d'optimisme.