Pour rebondir et une nouvelle fois constaté la différence de considération de l'Etat envers le système ferroviaire : alors que, ce matin sur France Inter, le Secrétaire d'Etat aux Transports développait toute une série de circonvolutions pour esquiver la discussion sur les compensations liées aux mesures de confinement et à l'organisation du déconfinement progressif, le gouvernement fédéral allemand serait prêt à prendre en charge 80% des pertes causées par la crise sanitaire, évaluées entre 11 et 13 MM€ par la DB. Une aide estimée entre 7 et 8,5 MM€ pourrait lui être octroyée dont la moitié probablement avant l'été, le temps d'actualiser les chiffres selon les résultats des premières semaines de déconfinement, organisé au niveau régional. Une recapitalisation partielle du groupe serait aussi à l'étude ainsi qu'un relèvement de son plafond d'endettement. Ces mesures restent à affiner avant d'être présentées au Parlement allemand puis à la Commission Européenne.

Quant à Lufthansa, un plan de soutien est également en cours de négociation et pourrait porter jusqu'à 9 MM€ : l'hypothèse d'une montée de l'Etat au capital de la compagnie aérienne n'est pas écartée.