Après avoir annoncé un retard de 6 mois par rapport au calendrier initialement annoncé, Crossrail colporte à nouveau de mauvaises nouvelles. Le projet de RER Est-Ouest avait été devisé à 15,9 MM£ en 2007, puis à 17,8 MM£ en 2009 avant d’être réajusté, sous la pression politique, à 14,8 MM£. Finalement, Crossrail annonce un nouveau dérapage qui porterait le coût final des travaux à au moins 17 MM£. Et pour couronner le tout, une mise en service d'ici 2021 devient de plus en plus incertaine.

Pendant ce temps, les rames Aventra class 345 continuent d'être livrées par Bombardier. Engagées en partie au départ de Liverpool Street vers Shenfield et depuis Paddington vers Hayes et Harlington, mais il va falloir commencer à stocker des rames étant donné que l'exploitation est aujourd'hui saturée de matériel roulant.

Il est vrai que les anglais ont d'autres sujets de préoccupation en ce moment !