Alors que la fantômatique gare de Montpellier Sud France a eu les honneurs de la presse nationale tout au long de l'été, le président de la SNCF a tenu un discours assez cru au micro de RMC le 21 septembre dernier : pour lui, la SNCF n'est pas responsable de ce choix décidé entre l'Etat et les élus locaux. Et d'ajouter qu'il ne pense pas que d'autres lignes à grande vitesse seront réalisées dans les prochaines années voire dans les prochaines décennies. Guillaume Pépy s'est donc attiré les foudres de Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, lui rappelant que la SNCF ne décide pas de l'avenir des projets (surtout ceux qui concernent sa Région d'ailleurs, citant Montpellier - Perpignan et Bordeaux - Toulouse).

Il est vrai qu'une gare à 135 M€ pour une poignée de trains par jour, cela fait mal quand, en parallèle, certaines lignes régionales en sont à chercher quelques millions d'euros pour boucler un plan de financement... et alors même que le bilan de cette gare est négatif pour l'agglomération qu'elle est censée desservir, le gain de temps procuré étant plus que consommé par l'allongement du temps d'accès à la gare... même quand le tramway sera prolongé. Après la création de la gare de Manduel près de Nimes, qui aura l'avantage d'être connectée à la ligne classique, le bilan politique de CNM pour le transport de voyageurs devra être un jour instruit au-delà de l'exercice de style que constitue le bilan technique prévu dans la Loi d'Orientation sur les Transports Intérieurs dans un délai de 5 ans après la mise en service.

Assurément, il apparaîtra la défaillance dans le processus de choix de construction d'une gare nouvelle dans le bassin montpelliérain, dans les motivations de l'abandon du raccordement à l'est de Montpellier qui aurait permis aux TGV d'utiliser CNM tout en desservant la gare centrale de Montpellier. La position de la SNCF ne devrait pas non plus y être aussi neutre que ce que son président veut bien dire...

Pendant ce temps, le trafic fret profite de cet itinéraire plus que dégagé, avec environ 25 trains par jour... traversant cette gare désertique et surdimensionnée.