Le CPER 2015-2020 prévoyait 70 M€ d'investissements pour la modernisation de la section Quimper - Landerneau de la liaison entre les deux principales agglomérations du Finistère. Les 4 M€ manquants seront préfinancés par la Région et le Département, qui feront l'avance de trésorerie pour l'Etat, alors que celui-ci est pressé par Bercy de ne plus contribuer aux opérations de renouvellement - et a fortiori de développement - sur les lignes classées UIC 7 à 9. L'objectif de la Région est de maintenir la perspective d'une amélioration de la desserte entre Brest et Quimper avec un objectif de 9 allers-retours (contre 4 actuellement) avec un temps de parcours inférieur à une heure pour les trains les plus rapides (contre 1h20 à 1h45 pour les autocars).