Troisième volet de notre reportage sur les lignes de chemin de fer à voie métrique dans les Alpes : après le Saint Gervais - Martigny et le Chamonix - Montenvers, voici le Tramway du Mont-Blanc, la plus haute ligne de France. Objet de bien des rêves d'ingénieur, la conquête du sommet de l'Europe s'est arrêtée à mi-parcours. Les réalités techniques et financières ont eu raison de la volonté d'emmener le train au plus haut, afin de symboliser la maîtrise des éléments naturels par l'homme via le progrès industriel. La ligne de la Jungfrau reste donc la plus haute ligne d'Europe à plus de 3500 m d'altitude.

130316_anne-bellevue3

Bellevue - 13 mars 2016 - Approchant du terminus hivernal de Bellevue, Anne et sa remorque finissent leur ascension. On notera le dégagement du gabarit régulièrement assuré en fonction des chutes de neige. © E. Fouvreaux

Le Tramway du Mont-Blanc relie ainsi la gare du Fayet au Nid d'Aigle à plus de 2300 m d'altitude. Chemin de fer à crémaillère avec une courte section urbaine atypique en France, le TMB est non seulement la démonstration de la maîtrise de la technique ferroviaire en montagne, mais aussi de l'articulation entre le chemin de fer et l'économie touristique, ici sur un site de renommée mondiale.

Chaussez vos raquettes et prenez votre cache-nez : départ immédiat pour le nouveau dossier de transportrail.