Pour les Journées du Patrimoine 2015, la SNCF, la Cité du train de Mulhouse et l'association MFPN (Matériel Ferroviaire Patrimoine National) exposaient en gare de Paris Lyon trois locomotives illustrant l'évolution de la traction sur le réseau français, et plus particulièrement le Sud-Est. La 231K8 représentait l'entre-deux guerres, la CC7107 les grandes électrifications de l'après-guerre, la CC6572 l'apogée des grands rapides avant l'apparition du TGV. Etaient aussi présentes une voiture DEV de 1ère et 2nde classe, trois voitures type Mistral 69 dont une aménagée pour exposition de maquettes et une voiture de présentation patrimoniale de la SNCF (un ex Grill-Express). Dommage qu'il ne soit pas possible de reconstituer un segment représentatif du Mistral 69 !

200915_231K8paris-lyon2

Paris - Gare de Lyon - 20 septembre 2015 - La 231K8 n'eut pas l'occasion de staitonner sous la grande verrière. Fort bien entretenue, cette locomotive sera d'ailleurs en tête d'un train spécial le 27 septembre prochain pour Epernay, à l'occasion du classement au patrimoine mondial de l'UNESCO du vignoble champenois. © transportrail

200915_6572paris-lyon

La CC6572 a été restaurée après sa réforme. Elle a revêtue la livrée gris métallisée qu'elle n'avait en réalité jamais arboré durant sa carrière : cette entorse à l'histoire lui permet cependant d'illustrer les couleurs d'origine de cette locomotive entrée dans la légende pour ses performances et son service en tête des meilleurs trains dont Le Mistral. © transportrail

200915_CC7107paris-lyon

La CC7107, elle aussi impeccable, porte fièrement les plaques commémoratives du record mondial de vitesse sur rail de 1955. Officiellement, cette machine avait réalisé une performance similaire à celle de la BB9004. Officieusement, elle n'aurait atteint que 321 ou 325 km/h, ce qui reste remarquable, mais il fallait ménager la susceptibilité des constructeurs...© transportrail