Le premier des 16 Régiolis de Franche-Comté a été livrée à la Région et inauguré le 19 juin dernier. Ces éléments à 4 caisses bimodes seront principalement engagés en remplacement des RRR sur l'axe principal Dijon - Besançon - Belfort. La Région et Alstom n'ont pas manqué de souligner que 80% des composants de ces rames venaient d'usines françaises et en particulier de celles situées dans le Doubs. Reste maintenant à préparer une nouvelle desserte dans la vallée du Doubs, notamment avec la fusion des Régions Bourgogne et Franche-Comté. La FNAUT a profité de l'événement pour pointer les incertitudes sur la desserte de l'axe Paris - Belfort qui dessert le nord de la Région.