Depuis la fermeture de la ligne, la mobilisation semble prendre tournure en faveur de cette ligne : mieux vaut tard que jamais. Une étude est confiée à Egis Rail pour étudier les potentialités de revitalisation de la ligne Montréjeau - Luchon où les derniers trains ont circulé le 17 novembre dernier. Durant deux mois, Egis Rail va travailler en lien avec les acteurs économiques locaux, à commencer par le secteur du tourisme, pour proposer différents scénarios prospectifs.

Il faut tout de même préciser que cette étude a pû démarrer non seulement grâce à une mobilisation locale et à une pétition, mais aussi parce que la Secrétaire d'Etat au commerce et à l'artisanat est députée de la 8ème circonscription de Haute Garonne et donc concernée par cette ligne... Parfois, géographie électorale et ferroviaire peuvent avoir des alliances de circonstance...