La votation de ce dimanche 9 février relative au financement de l'aménagement de l'infrastructure ferroviaire a permis l'adoption à une large majorité - 62% selon la Tribune de Genève - de ce texte. La Suisse romande, prioritaire dans le projet, a voté assez massivement pour le projet. Un seul canton central a voté contre le FAIF.

Néanmoins, c'est pour de toutes autres raisons - extra-ferroviaires - que la votation de ce jour sera évoquée dans les prochains jours...