Hormis quelques détachements au dépôt de Chambéry en 1968 pour les Jeux Olympiques d'hiver de Grenoble, les A1A-A1A 68500 n'avaient jamais fréquenté les gares lyonnaises en service voyageur. Si le train était à vocation touristique, organisé par l'AAATV Centre Val de Loire, ce samedi 5 octobre a bel et bien vu arriver en gare de Lyon Perrache un train spécial en provenance d'Orléans emmené par le 68540 superbement restauré. C'était d'ailleurs la plus longue escapade de cette locomotive, le plus gros Diesel préservé par une association française.

051013_68540lyon-perrache1Lyon Perrache - 5 octobre 2013 - Débouchant du tunnel de Saint Irénée, le train spécial  et sa composition d'époque - même le fourgon postal n'a pas été oublié - franchit la Saône sur le viaduc de la Quarantaine. © transportrail

051013_68540lyon-perrache4Lyon Perrache - 5 octobre 2013 - La grande diagonale : le train cisaille l'ensemble du faisceau d'entrée pour venir sur placer sur la voie I. Il y a du monde aux fenêtres, même en cabine !  © transportrail

051013_68540lyon-perrache10Lyon Perrache - 5 octobre 2013 - Remise en tête, le 68540 d'expose "plein soleil" pendant l'unique - et providentielle - éclaircie de la journée en Rhône et Saône. Si le train n'a pas eu les honneurs de la verrière de Perrache, la voie I et surtout la passerelle d'accès aux voies J et K a quelque peu attiré les amateurs ! © transportrail