Deuxième volet du dossier de transportrail sur les relations transversales : il est consacré à la liaison Caen - Tours, qui relie trois des principales agglomérations de l'ouest, entre Normandie et Touraine. Les noeuds du Mans et de Tours - Saint Pierre constituent également des gisements de correspondance avec les deux branches du TGV Atlantique, vers la Bretagne et l'Aquitaine, mais aussi vers les liaisons Intersecteurs qui les desservent.

Cependant, la liaison Caen - Tours ne comprend que 3 allers-retours en semaine, avec trois particularités : l'une des relations est déjà sous la bannière du TER, le matériel est loué aux Régions et le temps de parcours s'est dégradé d'un quart d'heure sur le meilleur train en 30 ans...

A vos réactions !