Le gouvernement envisage de mobiliser les dépôts du Livret A - l'épargne préférée des français - afin de financer le renouvellement des flottes de matériel roulant TER et TET. Aujourd'hui affectés à la construction de logements sociaux, ces dépôts constituent une ressource importante dont l'usage partiel est régulièrement pointé, au regard du rythme insuffisant du lancement des programmes immobiliers des bailleurs sociaux.

Sur la période 2013 - 2017, l'Etat mettrait à disposition 20 milliards d'euros pour les transports mais aussi les réseaux d'eaux, la collecte rationnelle des déchets... sous la forme de prêts à 3,5 % remboursables sur des durées entre 20 et 40 ans.

Cette annonce lèvera-t-elle les incertitudes sur le niveau de commande des marchés en cours (Régiolis et Régio2N notamment) ? La réponse est probablement positive mais reste conditionnée à la levée des interrogations des élus sur les recettes mobilisables par les conseils régionaux : le projet de loi d'acte 3 de la décentralisation devrait en dire un peu plus dans les prochaines semaines...