De nouvelles liaisons vont être proposées par iDBUS : la SNCF lancera deux allers-retours entre Lyon et Londres et trois allers-retours entre Lyon, Turin et Milan.

Sur la seconde, la SNCF tourne le dos aux échanges qui avaient eu lieu entre la Région Rhône Alpes et le Piémont, aboutissant à la création de TER directs Lyon - Modane, qui devaient préfigurées des relations directes avec Turin dès la fin des travaux du tunnel du Fréjus. Entre temps, les directives européennes ont rendu nécessaire la mise en appel d'offres de relations internationales mises en service à partir de décembre 2011. Bilan, pour s'arroger le marché, la SNCF met en avant ses autocars... plutôt que ses trains.