Les chantiers de modernisation du réseau ferroviaire continuent de se déployer.

Sur la ligne Paris – Châteaudun – Tours, la deuxième phase des travaux prévus pour restaurer les performances perdues depuis 2004, lorsque la dégradation de l'état des voies a entraîné l'application de ralentissement à 100 km/h au nord de Châteaudun (au lieu de 140) et à 60 au lieu de 100 sur plusieurs sections entre Châteaudun et Tours. Depuis la mi-juillet et jusque fin octobre, les travaux se concentrent entre Dourdan et Auneau, puis entre Bonneval et Châteaudun. Au cours de l'automne à venir, c'est la section Château-Renault – La Membrolle qui sera en travaux. Enfin, en 2012 et 2013, la section Châteaudun – Château-Renault sera rénovée. Le coût total de l'opération atteint 58,5 M€, dont 47 M€ au titre du CPER et 11,5 M€ d'apport de RFF.