Décidément, le projet de cadencement 2012 anime les débats ferroviaires dans les régions. Côté Auvergnat, la réunion du comité de ligne consacré au secteur du Puy-en-Velay a été l'occasion de prendre la température à neuf mois du rendez-vous du 11 décembre. Le projet propose un renforcement de la desserte entre Saint-Etienne et Bas-Monistrol au titre du bassin périurbain stéphanois, mais les associations d'usagers de Haute-Loire reprochent l'inadéquation des horaires des trains proposés au-delà par rapport aux déplacements domicile-travail, en particulier pour ceux qui ont des horaires décalés. Par ailleurs, la création d'un point de croisement supplémentaire est régulièrement demandée, mais ne semble pas encore avoir été instruite. Pourtant, la ligne vient de bénéficier d'importants travaux de renouvellement dans le cadre de la régénération du réseau ferroviaire.