C'est parti pour les travaux du viaduc de Courbessac, destiné à supprimer le rebroussement des trains venant de la ligne des Cévennes avant d'entrer en gare de Nîmes. 8 minutes de gagnées par la réalisation de ce nouveau raccordement direct, qui prendra 21 mois, et coûtera 37,5 M€. Une opération attendue depuis plus de 20 ans et qui devrait relancer les liaisons entre Nîmes et Alès au moins, sachant que pour la partie montagnarde de la ligne des Cévennes, il faudra aussi se pencher sur la voie et les ouvrages...